Wednesday, March 6, 2019

Mars 2019 COMMENT SE PORTE LE MARCHE DE L’IMMOBILIER PARISIEN ?


Un marché toujours dynamique en 2018 et bien orienté en 2019 :  fin 2018, le prix moyen du M² à PARIS était de : 9 570€
*SOURCE LES  NOTAIRES DU GRAND PARIS INFOGRAPHIE LE FIGARO

UN MARCHE SOUTENU EN NOMBRE DE VENTES
Après la forte croissance en 2017, le marché s’est maintenu à très haut niveau en 2018, avec 177 500 ventes de logements anciens en Ile-de-France (-2%).
L’activité progresse de 9% par rapport à l’excellente période 1999-2007 et surtout de 23% par rapport à la moyenne des 10 dernières années où des phases d’expansion et de récession du marché immobilier ont alterné. Dans le neuf, le volume de ventes des logements est resté très bien orienté, avec une croissance de 4% en Ile-de-France de 2017 à 2018.
Agence les ENFANTS ROUGES  17 PLACE DES VOSGES
La conciergerie Photo Nathalie Molho

Le second semestre 2018 a été plus dynamique que le premier. 
Un volume de vente moindre pour la Capitale  Plus de 36 000 ventes ont été enregistrées, soit 5% de moins que l’année précédente. Parallèlement, et contrairement à ce que l’on observe partout en Ile-de-France, l’activité n’a toujours pas retrouvé son niveau de 1999-2007. Le manque de renouvellement de l’offre et le niveau des prix continuent de peser sur l’activité parisienne.
Si tous les segments de marché restent bien orientés, avec des résultats homogènes, deux secteurs ont très légèrement mieux tiré leur épingle du jeu : les maisons en Petite Couronne (+1% de 2017 à 2018) et les appartements en Grande Couronne où le volume de ventes est stable.
photo Nathalie Molho

Il y a également assez peu d’évolution dans la taille des logements vendus en Ile-de-France : 58 m² en moyenne pour un appartement et 113 m² pour une
maison en 2018. Parallèlement, la structure des ventes d’appartements est restée exactement la même de 2017 à 2018. 15% des ventes d’appartements sont des studios, 29% des deux pièces, 30% des 3 pièces et 26% des 4 pièces et plus. Pour les maisons, la part des très grandes maisons a continué de se renforcer avec 38% de 6 pièces et plus (contre 37% en 2017 et 34% en 2015)
La hausse annuelle du prix des appartements reste plus marquée au cœur de l’agglomération au 4e trimestre 2018
Dans la Capitale, la hausse des prix a été ramenée de 8,7% au 4e trimestre 2017 à 5,7% au 4e trimestre 2018, le prix au m² atteignant 9 570 € à cette date. Le prix au m² a augmenté de 21% soit 1 680 euros en 3 ans et demi dans Paris par rapport au point "bas" de 7 890 € enregistré au 2e trimestre 2015.
Agence les ENFANTS ROUGES 17 place des Vosges
Hotel particulier détail d'escalier classé photo Nathalie MOLHO
Les 7 premiers arrondissements dépassent 11 000€ le m², le quartier le plus cher est ODEON ( 17 410€ le m²)  le moins cher LA CHAPELLE ( 7460€ le m² )
L’arrondissement le plus cher de la RIVE DROITE : le 4e arrondissement avec un prix moyen de :12 890€ et l’arrondissement le plus cher de la RIVE GAUCHE : le 6e arrondissment avec un prix moyen de 13 150€
Vers une reprise de la hausse des prix début 2019 dans Paris ?
La hausse des prix se réduirait-elle enfin dans Paris ? Cela ne semble pas devoir être le cas à court terme. D’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats des Notaires du Grand Paris, la hausse annuelle devrait légèrement s’accélérer dans la Capitale dans les prochains mois. On attend dans Paris un prix au m² record de plus de 9 700 € le m² en avril 2019, en hausse d’environ 7% en un an.
 
Agence les ENFANTS ROUGES 17 place des VOSGES
Hotel particulier détail d'escalier classé 
Perspectives 2019 : stabilisation du marché et taux bas
Globalement, des facteurs positifs demeurent et les premiers résultats du marché francilien de janvier 2019 sont bien orientés.
Les taux des crédits à l’habitat, toujours historiquement bas, devraient le rester dans les prochains mois, apportant une aide décisive aux ménages.
Cependant, la question de la confiance, qui joue un rôle déterminant quand il s’agit de s’endetter sur long terme, risque de se poser dans les prochains mois pour les acquéreurs.
L’amélioration du marché de l’emploi, qui semble structurellement installée pour les cadres, ainsi que l’amélioration en 2019 du pouvoir d’achat des ménages sont des facteurs favorables, toujours menacés par le risque de retournement de la conjoncture, une crise sociale, ou plus probablement encore par les difficultés structurelles du logement. Le marché immobilier reste fragile contraint par le manque d’offre de logements répondant à la demande solvable et des prix élevés alors que les politiques d’aide se sont recentrées.
La demande d’acquéreur non-résidents ne semble pas peser pour le moment sur l’orientation de la hausse des prix, lire ci-dessous l’enquête de « Vous financer .com »
Agence les ENFANTS ROUGES 17 place des VOSGES
La Place des Vosges Photo Nathalie Molho

Le pourcentage de ventes à des non-résidents représentent environ 4% du volume global des ventes, 2% à des expatriés français et 2% à des internationaux avec un prix moyen assez similaire de 400 000€
 
La Place des Vosges Photo Nathalie Molho
La Place des Vosges Photo Nathalie Molho
Dans ce contexte d’incertitudes, conserver l’attractivité de l’acquisition et de l’investissement immobilier, poursuivre l’effort de constructions neuves, paraît plus que jamais indispensable pour préserver la fluidité du marché et garantir à tous l’accès au logement.
Source :http://paris.notaires.fr/fr

Pour trouver votre appartement à Paris cliquer Ici
Pour toute demande d’estimation, ou d’accompagnement dans la perspective d’acquisition de votre bien immobilier, en tant que résidence principale ou investissement locatif, contact
Enquête réalisée par Nathalie Molho Hatem


1 comment:

  1. Thanks for sharing the post with us. Spend your holidays by attending the andre rieu concerts 2019 and get tickets from Gold Crest Holidays.

    ReplyDelete